Bosch : 130 ans d’expertise en électronique et en mécanique

La marque naît en Allemagne à Stuttgart en 1886, lorsque Robert Bosch ouvre son premier atelier de mécanique et de génie électrique. Rapidement, l’atelier se transforme en usine et s’exporte. D’abord à Paris, en 1905, puis à travers le monde au fil de ses investissements, les entreprises Bosch se sont progressivement imposées comme les experts en produits automobiles, mais aussi en électroménager, outillage électrique et équipements industriels pour le bâtiment. Bosch réalise en 2017 un chiffre d’affaire de 78 milliards d’euros en 2017. Le bilan est donc positif, puisque ce dernier affiche une progression de plus de 8%. L’automobile représente 61% de ces recettes et permet de rapporter environ 40 milliards, avec une progression de 5,5% par rapport à 2016. Bosch emploie aujourd’hui plus de 300 000 personnes à travers le monde, dont 40% en Allemagne, sur environ 260 sites de production.

Bosch : le leader de la pièce automobile

Bosch est aujourd’hui une marque incontournable dans le domaine automobile. Il a en effet été reconnu premier fournisseur de pièces auto en 2004. Équipementier universellement réputé pour la fiabilité de ses produits, il traite avec l’ensemble des constructeurs auto, en leur fournissant de nombreuses pièces composant les moteurs : alternateurs, systèmes d’injection, démarreurs, ou encore capteurs électroniques. La qualité de son expertise dans ce domaine n’est plus à prouver. Il est notamment à la pointe de la technologie des moteurs diesel et s’efforce depuis de nombreuses années de réduire l’impact de ses moteurs sur l’environnement. L’entreprise réalise également de nombreuses pièces mécaniques équipant nos véhicules : disques et plaquettes, amortisseurs, systèmes de direction, châssis… De grandes marques comme Volkswagen, Audi ou BMW utilisent des pièces Bosch, comme les amortisseurs ou les disques et plaquettes, de série. Cela fait de ces pièces une référence pour le véhicule vendu.

Bosch : une référence en matière d’innovations

La marque est historiquement rattachée à cette idée d’innovation permanente. C’est elle qui, en 1896, a réussi à installer, pour la première fois, un dispositif d’allumage magnéto à basse tension sur un moteur diesel. D’autres avancées lui sont également imputées : première perceuse à percussion en 1932, premiers appareils de levage utilisant un système hydraulique en 1953…
En 1995, Bosch est la première entreprise à commercialiser le Programme de Stabilité Electronique (ESP). Elle est également à l’origine du système Denoxtronic, qui offre la possibilité de réduire les émissions de gaz à effet de serre grâce à l’ajout de liquide Adblue dans le système d’échappement des véhicules. Bosch n’a de cesse d’innover, afin de proposer des techniques et des appareils à la pointe de la technologie. Depuis longtemps engagée dans la réduction des émissions de gaz des véhicules, la marque a annoncé en avril 2018 avoir réussi, après 5 ans de recherche et via un meilleur réglage des moteurs, la possibilité de réduire les émissions des moteurs diesel en oxyde d’azote à un seuil dix fois inférieur à la norme qui devrait entrer en vigueur en 2020.

  
Haut