Les freins Brembo, une référence

Brembo a fait du chemin depuis 1961, année où la marque a été fondée par Emilio Bombassei. C’est en 1964 que l’enseigne produit ses premiers disques de frein. La diversification se poursuit dans la foulée avec d’autres éléments du système de freinage. À ses débuts, Brembo propose uniquement des pièces de remplacement, qui rencontrent déjà un franc succès, ce qui permet à l’entreprise d’évoluer rapidement. Sa maîtrise du freinage et son expertise dans ce domaine participent à la croissance rapide et soutenue de la firme. En 1972, Brembo s’impose comme producteur leader sur la section système de freinage pour deux-roues européens. Pour conquérir le marché, la marque se positionne également sur plusieurs segments, dont celui du haut de gamme et des circuits professionnels. En 1975, elle est contactée par l’écurie Ferrari pour équiper ses véhicules. C’est le début de l’aventure sur les circuits. On retrouve également les systèmes de freinage Brembo sur les motos concourant au MotoGP/Superbike/Supersport. Déjà dans les années 80, les pilotes célèbrent la linéarité de réponse de la pompe radiale sur deux roues que la marque n’a cessé de perfectionner.

Brembo : des technologies exclusives pour une performance supérieure

En première monte comme sur le marché des pièces détachées, Brembo base sa croissance sur ses technologies. La marque surprend par ses innovations. Dès 1988, l’enseigne propose un modèle de maître-cylindre radial réglable conçu en réponse aux exigences des circuits, mais utilisable sur route. Cet équipement permet à la fois des freinages progressifs sur route et des freinages immédiats sur piste. Cette pompe 2-en-1 configurable doit cette performance au système RCS (ou Ratio Click System) développé par la marque. Les disques de frein Brembo bénéficient d’une haute teneur en carbone, ce qui permet de réduire de manière significative la surchauffe du disque. Résultat : un meilleur freinage sans vibration et plus de stabilité. Les systèmes de ventilation sur les freins, les freins à disque avec vis de blocage ou encore les revêtements anticorrosion sont autant de caractéristiques qui garantissent la qualité des produits Brembo. Le disque T Drive, plus léger que les modèles en carbone, refroidit vite et offre un freinage exceptionnel. La dernière technologie en date : les freins électrifiés, équipant pour l’heure les F1 et prévus pour les voitures de demain.

Brembo ou l’empire de l’exigence

Brembo propose aujourd’hui des systèmes de freinage en premier équipement pour de nombreux constructeurs, dont certains noms très prestigieux comme Porsche, Corvette, Ferrari, Alfa Roméo, Lamborghini, Mercedes, BMW, Lexus, Dodge, Ford sur la Mustang Boss Laguna Seca ou encore Subaru sur la Impreza 2.0 WRX STi. Les modèles équipés par les systèmes de freinage Brembo figurent parmi ceux qui freinent le mieux. Avec une vitesse de 100 km/h, la Porsche 911 GT3 par exemple parcourt quelque 30 mètres pour s’arrêter complètement. Quand on sait que la distance de freinage moyenne pour un véhicule roulant à 100 km/h est de 50 mètres (75 mètres sur revêtement humide), on mesure concrètement la performance Brembo. Le secret de la marque : elle se base sur l’exigence des pistes et des circuits de compétition pour développer ses technologies. Grâce à son savoir-faire et ses innovations, Brembo est aujourd’hui synonyme de performance, de flexibilité, de confort et de résistance.

  
Haut